Le budget libéral laisse présager un avenir prometteur pour la santé mentale, disent les psychiatres