Ne faites pas de discrimination à l’égard des personnes ayant une maladie psychiatrique quand il s’agit d’aide médicale à mourir