Pour progresser, il faut suivre l’accès aux soins psychiatriques requis, disent les psychiatres