Programmes d’auto-évaluation

Programmes d’auto-évaluation (Section 3)

Les programmes d’auto-évaluation (PAE) approuvés conformément à la section 3 doivent être élaborés seuls ou en partenariat par un comité de développement formé des membres d’une association de médecins tel que défini par le Collège royal.

Les associations de médecins comprennent notamment des associations de psychiatres provinciales, des académies de surspécialités, des départements de psychiatrie d’hôpital et des sociétés de surspécialités.

Les PAE planifiés par les compagnies pharmaceutiques en collaboration avec des médecins affiliés à des organismes médicaux ne sont pas considérés comme étant ceux d’organismes médicaux.

Normes du Collège royal pour les PAE agréés
  • Les programmes d’auto-évaluation doivent être élaborés en vue de traiter d’un besoin déterminé dans le cadre d’une question, d’un sujet ou d’un problème précis.
  • Les programmes d’auto-évaluation doivent décrire les méthodes qui permettent aux participants de démontrer ou de mettre en application leurs connaissances et leurs compétences, ainsi que de faire preuve d’un jugement clinique ou d’afficher des attitudes cliniques.
  • Le programme d’auto-évaluation doit fournir une rétroaction détaillée aux participants sur leur rendement afin de permettre de préciser tout élément nécessitant une amélioration au moyen de l’élaboration d’un plan d’apprentissage futur.
  • Le contenu des programmes d’auto-évaluation doit être élaboré sans aucune influence commerciale ou tout autre conflit d’intérêt.
Ressources

Formulaire de demande
Programmes d’auto-évaluation approuvés par l’APC