Psyche des résidents – Colloque annuel pour les chercheurs débutants de l’APC : Dr. Geoff Konrad

Psyche des résidents – Colloque annuel pour les chercheurs débutants de l’APC : Dr. Geoff Konrad

Colloque annuel pour les chercheurs débutants de l’APC
Dr. Geoff Konrad

L’an dernier, j’ai eu la chance d’être en mesure d’assister au Colloque pour les chercheurs débutants, associé au congrès annuel de l’APC. Ce fut une expérience extraordinaire pour moi, qui a eu un effet sur la façon dont je conçois intégrer la recherche à ma carrière.

Le colloque se compose de deux activités : une réunion sociale décontractée la veille, et le colloque même. La réunion en soirée était une façon agréable de rencontrer d’autres résidents ayant des intérêts de recherche et de faire la connaissance de plusieurs mentors pour le lendemain. Nous bavardions devant un buffet de hors-d’œuvre et des cocktails givrés. Une merveilleuse façon de préparer le lendemain en douceur.

Au colloque, les résidents ont été répartis en tables de cinq ou six en plus de deux mentors. Les mentors provenaient de partout au Canada, et parfois, des États-Unis. Ils étaient non seulement des leaders de leurs domaines de recherche respectifs, mais aussi des éducateurs et cliniciens chevronnés, en plus d’être accessibles, utiles et inspirants.

En petit groupe, chaque résident présentait sa recherche et avait la possibilité d’accueillir des commentaires, des suggestions, un encouragement, et les étapes suivantes de la part des mentors. C’était l’endroit idéal pour recevoir des opinions nouvelles et des applaudissements. L’ordre du jour comprenait aussi de brèves présentations des mentors, qui portaient principalement sur la façon d’incorporer la recherche à la carrière.

À la fin de la journée, après avoir rencontré des résidents et des mentors possédant divers degrés d’intérêt et d’expérience en recherche, il m’est resté l’impression qu’une carrière incluant la recherche n’était pas hors de ma portée, mais plutôt une possibilité remplie de promesses. J’ai vivement apprécié le temps passé au colloque, et je suis reconnaissant de son influence sur ma carrière imminente après la résidence. J’encourage fortement tout résident qui a peu ou beaucoup d’intérêt pour la recherche à assister au colloque à l’avenir.

/ Psyche des résidents

Share the Post